CEDELL DAVIS

Cedell Davis

R.I.P.   9 juin 1926  –  27 septembre 2017

Black to the Music - Cedell Davis logo header
Biographie
Black to the Music - Cedell Davis 01

Cedell Davis est né sous le nom d’Ellis Davis le 9 juin 1926, à Helena, alors une ville fluviale en plein essor sur la rive Arkansas du fleuve Mississippi.

Avec l’un de ses amis d’enfance, Isaiah Ross (plus connu sous le nom de Dr. Ross, The Harmonica Boss, artiste de Sun Records), Cedell commence à jouer du blues, d’abord de l’harmonica, puis de la guitare.

Puis la tragédie le frappe au cours de ses neuf et dix ans, où il est aux prises avec une sévère polio. Il retourne à Helena, chez sa mère, qui est réputée pour ses qualités de guérisseur, même si elle travaille comme cuisinière. Là, il commence le douloureux processus de ré-apprentissage, repensant son jeu de guitare, qu’il ne peut plus exécuter de manière conventionnelle.

« Cela m’a pris environ trois ans », se souvient-il. « J’étais droitier, mais je ne pouvais pas utiliser ma main droite, donc je devais tourner la guitare; Je joue à la main gauche maintenant. Mais j’avais toujours besoin de quelque chose pour glisser, et ma mère avait ces couteaux, un ensemble d’argenterie et je leur en ai pris un. »

C’est le début d’un style de guitare absolument unique, que ce soit dans ou hors du blues. La poignée de couteau sur les cordes produit une pression inégale, ce qui se traduit par une fusion de transitoires harmoniques, de stress métallique et une plasticité tonale singulière. Certaines personnes qui entendent Cedell pour la première fois pensent qu’il est désaccordé, mais il serait plus juste de dire qu’il joue dans un accordage alternatif, parce que la façon dont il entend et joue les intervalles et les accords est cohérente et systématique.

Black to the Music - Cedell Davis 02

Cedell commence à jouer jeune autour du Delta et au fil des ans, et continue à travailler dans certains tripots les plus dangereux au monde. D’une manière ou d’une autre, il a appris à projeter une sorte de présence qui désamorce la violence, la maintenant miraculeusement entière dans un chaos déchaîné. Il y a quelque chose qui ressemble à Bouddah à propos de cette présence, un sentiment d’avoir appris à gérer un monde physiquement violent avec son esprit. Cela lui permet aussi de composer et de séquencer des versets pour de nouvelles chansons et de les garder en mémoire aussi longtemps que nécessaire.

Au fil des ans, Cedell joue avec plusieurs autres musiciens dans le monde du juke-joint. Son association la plus notable et la plus durable fut avec le grand Robert Nighthawk, considéré par Muddy Waters comme le meilleur guitariste de slides du Delta. Ils travaillent ensemble pendant dix ans, entre 1953 à 1963. Au début de sa collaboration avec Robert Nighthawk, Cedell est basé à Saint-Louis, où il rencontre Big Joe Williams, Charlie Jordan, J.D. « Jelly Jaw » Short, et d’autres grands noms. Mais au cours de la dernière année de 1957, il est grièvement blessé dans une taverne de Saint-Louis, alors qu’un raid de police provoque une ruée massive. Avant cela, Cedell pouvait au moins marcher avec des béquilles, mais ses jambes furent brisées à tellement d’endroits pendant la débâcle qu’il a été confiné dans un fauteuil roulant depuis lors.

Black to the Music - Cedell Davis 03
©Judy Walgren 2002

Le 5 juin 1961, il rentre chez lui, à Helena, pour y jouer après avoir obtenu un concert régulier avec Robert Nighthawk au Jack Rabbit (devenu plus tard le Jungle Hut) à Pine Bluff (Arkansas), il s’y installe.

Beaucoup d’auditeurs trouvent que Cedell est difficile à écouter: son sens du temps, son sens de la structure, ce timing, sans parler de ses paroles. Malgré ses difficultés physiques, Cedell reste un artiste talentueux, ayant réussi à continuer de jouer le blues, son blues.

Cedell Davis décède le 27 septembre 2017 d’une crise cardiaque, alors âgé de 91 ans, après 64 ans de carrière musicale.

source : Fat Possum Records
Black to the Music - Cedell Davis 04
Discographie
1993 - Feel Like Doin' Something Wrong
Black to the Music - 1993 - CeDell Davis – Feel Like Doin' Something Wrong

A1. I Don’t Know Why
A2. Every Day Every Way
A3. She’s Got The Devil In Her
A4. Boogie Chillen No. 2
A5. Baby, I Love You So
A6. If You Like Fat Women
A7. Guitar Boogie

B1. Falling Rain Blues
B2. In The Evening
B3. Sit Down On My Knee
B4. Got To Be Moving On
B5. Reconsider Baby
B6. Murder My Baby
B7. Green Onions

1998 - The Horror Of It All

Black to the Music - 1998 - Cedell Davis – The Horror Of It All

A1. Coon Can Mattie
A2. Chicken Hawk
A3. Keep On Snatchin It Back
A4. The Horror
A5. Come Here Baby

B1. Worried Life
B2. Cold Chills
B3. Mistreatin Me
B4. I Want You
B5. If You Like Fat Women
B6. Tojo Told Hitler

2002 - When Lightnin' Struck The Pine
Black to the Music - 2002 - Cedell Davis And Friends* – When Lightnin' Struck The Pine

01. Pay To Play
02. Come On And Ride With Me
03. Woke Up This Morning
04. So Long, I Hate To See You Go
05. Give Me That Look
06. Love Me A Little While
07. Cold Chills
08. One Of These Days
09. Propaganda
10. Rub Me Baby
11. Hold Me Baby

2003 - Highway 61

Black to the Music - 2003 - CeDell Davis • Herman Alexander – Highway 61

01. Blues For Big Town
02. When I Woke Up This Morning
03. Chicken And A Hawk
04. Sugar Mama
05. Got To Move Down The Road
06. Room 701
07. 74 Is A Freight Train
08. Hard Luck Blues

2016 - Even The Devil Get's The Blues
Black to the Music - 2016 - Cedell Davis – Even The Devil Get's The Blues

01. Play With Your Poodle
02. The Silvertone
03. Love Blues
04. Crap House Bea
05. She’s Got The Devil In Her
06. Can’t Be Satisfied
07. Kansas City
08. Got To Be Moving On
09. People Of The Mountain
10. Dust My Broom
11. Cold Chills
12. Catfish Blues
13. Grandma Grandpa
14. Ain’t Plannin’ On Dyin’
15. Rollin’ And Tumblin’